Le lin

Définition et origine du lin

Le lin est d’origine végétale. À travers le monde, il existe environ 200 espèces de lin dont la plupart sont sauvages et pérennes. Il est historiquement l’une des premières espèces cultivées et est, depuis des milliers d’années, développé par les peuples d’Asie Centrale, les Egyptiens, les Grecs et les Gaulois. En France, les Gaulois auraient cultivé le lin dans la vallée de la Lys bien avant la conquête des Gaules par Jules César.

Le lin a été introduit par Charlemagne et c’est à partir du xie siècle que son utilisation s’est généralisée. C’est au 17ème siècle que son utilisation a atteint son apogée. Doté d’une grande résistance et d’un pouvoir d’absorption de l’humidité sans équivalent, le lin procure une sensation de bien-être à ceux qui le portent. Associé au cachemire ou à la laine, il se fait doux et chaud pour l’hiver. Mélangé à la soie, il devient précieux et portable le soir.

Le lin selon Petrusse

Petrusse aime les belles matières, les matières pures, c’est pourquoi elle sélectionne pour ses créations un lin très doux et soyeux. Les motifs présents sur nos étoles, écharpes, chèches et foulards en lin sont réalisés à partir de la technique de l’impression sur tissu grâce à laquelle le nombre de couleurs sur une même étole peut aller jusqu’à quinze. D’autres motifs peuvent également être obtenus par le tissage sur des métiers traditionnels.

Chez Petrusse, chaque matière a son utilité, son moment approprié. Le lin est idéal pour la saison de l’été ou la mi-saison, à porter quotidiennement avec vos tenues de ville, ou avec un effet froissé de façon plus décontractée.Nous faisons le choix de travailler sur du lin de Belgique car le lin y est cultivé et transformé en tissu depuis des siècles et est connu depuis la Renaissance pour sa prospérité et sa culture.

Pour les lins, vous pouvez les laver à la main, à l’eau tiède et les repasser à fer très chaud; ils garderont leur magnifique délicatesse.